Visite immobilière : quelles sont les questions à poser ?

 

Vous venez de trouver le bien de vos rêves dans une annonce ? Cette annonce correspond parfaitement à vos critères de recherche ? Vous êtes sous le charme de ce nouveau bien et vous décider de prendre rendez-vous avec le propriétaire pour organiser une visite. Restez sur vos gardes le jour J et surtout quelles sont les questions à poser pour ressortir de la visite et qui sait faire une offre d’achat au prix ! On s’occupe de vous faire une liste pour que vous ne passiez pas à côté du bien de vos rêves.

 

AVANT VISITE

Avant même de réaliser la visite de l’appartement, il est utile de demander la localisation précise du logement, en effet, elle vous permettra de vous assurer qu’il se situe bien dans votre quartier de prédilection. Si généralement, la localisation constitue avec le prix de vente le premier critère de choix de votre appartement, les moteurs de recherche ne proposent pas tous de cibler certains aspects que vous souhaiteriez trouver dans le futur quartier de vos rêves et notamment la rue ou encore le fait que le bien soit uniquement vue sur votre fontaine parisienne préférée. D’une rue à une autre dans Paris, on retrouve des ambiances complètements différentes on comprend donc vos envies de localisation.

 

Une liste de question

Avant même de visite il faut sortir son iphone ou encore un bon vieux callepin et dresser une liste des critères qui comptent pour vous : des commerces de proximité, une école réputée dans le secteur, un métro ou un RER à deux pas. Prenez le fameux outil de Google « Google Maps » et faites l’enquête ou encore demandé à l’agent immobilier en charge du dossier. En connaissant la localisation de l’appartement, vous évitez de perdre temps, de l’énergie inutilement… Ne loupez cette étape au risque d’être déçu en vous rendant sur le point de rendez-vous.

 

Durant la visite

 

Le quartier : à quoi prêter attention ?

Le jour de la visite, rendez-vous à l’adresse en avance et mettez vous dans la peau d’un futur résident du secteur. Faites-vous une idée par vous-même en oubliant ce que vous avez pu constater sur Maps. Par exemple, il peut être intéressant de vérifier si c’est un quartier animé, le niveau de bruit ambiant, la densité du trafic, le nombre de parking public. Le point clés à notre sens et même si vous n’êtes pas la plus grande pipelette est de parler aux riverains du quartier afin d’identifier leur ressenti sur notamment la vie de quartier ou encore la fréquentation du quartier. Généralement les habitants du quartier se lâche et se sera à vous de démêler le vrai du faux. Ne vous fiez pas à un seul avis et une seule typologie d’habitant. Jeune, travailleur ou personne âgée tout le monde doit vous donner leur avis.

Bien être : à quoi prêter attention et quelles questions poser ?

Le bien-être n’est pas à prendre à la rigolade. Parmi les éléments de bien-être on retrouve le calme, la lumière, les températures ou encore la densité de population. Ces éléments extérieurs doivent vous sauter aux yeux naturellement. Maintenant, à l’intérieur de l’appartement, c’est aussi important de détecter le niveau de confort que propose l’appartement.  Un nombre idéal d’éléments qui vous feront vous sentir bien au quotidien.

Quelle est la note du diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) indique si l’appartement est ou non économe en termes d’énergie. Si cela va se ressentir sur vos factures énergétiques, cela contribue aussi à éviter une surchauffe en été ou d’avoir froid en hiver. Le diagnostic aujourd’hui est obligatoire pour vendre ou louer un bien et il permet aux acquéreurs de comparer les différents bâtiments entre eux, en toute transparence.

Qu’en est-il de l’isolation acoustique ?

 

Quel est le niveau sonore de l’extérieur, le niveau de bruit lié à la circulation ou encore celle du voisinage ? Si vous pouvez vous accommoder de certains bruits, un bien bruyant est souvent synonyme de mal-être. Par exemple, les immeubles construit après-guerre n’ont pas une bonne isolation acoustique. En effet, ils ont été construits rapidement pour faire phase à une forte demande suite aux différents bombardements. De plus, qu’en est-il de l’isolation au sein même appartement, entre les différentes pièces ? Le bruit entre le 2ème étage et le 4èmeétage. On peut se demander si, par exemple, il y aurait des gènes si vous invitez des convives pendants que vos enfants dorment dans les pièces à coté.

Quelle est l’orientation du bien et des pièces de vie ?

Le bien est-il lumineux ? La lumière est très importante pour le moral et la santé. Une véritable cure de jouvence quotidienne qui n’est pas à prendre à la légère. Visitez un appartement en journée, mais aussi en temps de pluie le soir. La pièce à vivre bénéficie-t-elle d’assez de lumière naturelle ? Avez-vous une préférence d’exposition ?


Que regarder dans l’appartement lors de la visite ?

En plus du bien être à vitre, la qualité des installations pourrons considérablement vous permette de vous projeter. Ces éléments moins rédhibitoires dans l’appartement qui vont considérablement vous faciliter la vie. Ils vous permettront de vous rendre compte de la nature des rénovations à effectuer pour un confort optimal.

L’appartement est-il équipé d’un système de vidéophonie/interphone ? En plus de l’aspect sécurisant, il vous permettra de vous éviter de descendre vos étages pour accueillir vos proches. C’est quand même pratique si vous pouvez ouvrir au facteur depuis votre canapé.

Il y a-t-il suffisamment de prises électriques ? 

Leur nombre est-il suffisant dans chaque pièce en fonction de votre mode de vie, de quoi connecter vos électroménagers dans la cuisine ou aménager un bureau dans une des chambres, par exemple. Pouvez-vous installer un plafonnier ou une lampe où vous le désirez ? Ou encore est-il possible de brancher une plaque à induction ?

Combien y at-il d’arrivées d’eau ?

Sont-elles suffisamment nombreuses pour combler vos attentes ? Il y a-t-il un emplacement pour la machine à laver ? S’il y a une terrasse, il y a-t-il une arrivée d’eau sur la terrasse ? Est-il possible de faire venir les arriver d’eau dans une des chambres pour y mette une douche privative ?

Combien il y a t-il de rangements intégrés ?

Répertoriez les espaces de rangement, placards renfoncement, comble ou encore cave : Est-ce suffisant ? Comment est-il possible d’aménager les placards excisant ?

Quelles sont les connexions Internet/téléphone/télévision ?

L’appartement est-il relié au réseau fibre optique ? Si non, quelles sont les raisons ? Pouvez-vous installer n’importe quel type de connexion internet ? Captez-vous le réseau 3/4/5G de tous les opérateurs ?

Ma voiture sera-t-elle à l’abris dans le parking ?

Parking couvert, fermé, commun, nominatif, emplacement libre dans la rue ? Cela vous suffit-il pour le/les véhicule(s) ? Mon 4 x 4 peut-il rentrer facilement dans le parking ?

Vos convives sauront-il facilement trouver une place pour se garer ?

 

La sécurité, qu’est ce qu’il faut vérifier lors de la visite ?

En plus d’un environnement où vous vous avec une sensation de bien-être et sécuritaire, il est nécessaire que la sécurité à l’intérieur de votre appartement soit optimale et pas source d’inquiétude pour votre famille. Vérifiez ces éléments et, si besoin, mettez-les en ordre avant d’emménager : ils sont source d’une tranquillité d’esprit qui n’a pas de prix surtout lorsque vous avez des enfants en bagage.

De quel type est la ou les portes d’entrée ? 

La présence d’une porte blindée, sécurisée ou système de serrure trois points est un atout non négligeable pour vous assurer une tranquillité d’esprit totale. Qu’en est-il du système de fermeture des fenêtres; existe-t-il des volets ou y a t-il un système de fermeture à clé supplémentaire à-même les châssis ?

Le bien est-il équipé de garde-corps ? 

Ceux-ci sont présents devant les baies vitrées, balcons, terrasses et la hauteur est suffisante – on conseille des garde-corps d’un mètre au minimum.

L’électricité est-elle conforme ?

Le tableau électrique est-il aux normes ? Les prises de courant sont-elles en bon état avec un raccordement à la terre et bien fixées au mur. À noter qu’il est du devoir du propriétaire de fournir le diagnostic électrique obligatoire au futur propriétaire, lors de la signature du compromis chez le notaire, même s’il n’est pas obligatoire que l’électricité soit aux normes pour que la vente s’effectue, il est impératif que vous connaissiez le niveau de risque. D’ailleurs, il sera de la responsabilité de l’acquéreur dans les 18 prochains mois de remettre le système électrique selon la norme NFC 15100. Si cette situation se présent, prenez-le en compte dans votre offre d’achat ; le montant des travaux liés à l’installation l’électricité n’est jamais peut couteux.

La structure générale du bâtiment vous semble-t-elle bonne ?

Il y a t-il des fissures au plafond ? La façade, est-elle bien entretenue ?  Dans le cas d’un doute, faites intervenir un architecte ou contacté l’architecte en charge de la construction. S’éviter de mauvaises surprises quant à la faiblesse de la structure peut vous faire économiser un certain nombre de nuit blanche.

 

Que regarder pour être sûr que l’appartement respecte ma santé ?

 

L’environnement dans lequel se trouve le bien à une incidence direct sur le bien-être. Un bien être aussi bien mental que physique, il est donc important de se poser les bonnes questions. L’appartement à t-il suffisamment d’aération ? L’air ambiant n’est t-il pas pollué ? En plus de respecter votre santé un bien correctement aéré permet de réduire considérablement le nombre de moisissure ou d’apparition de champignon type Mérule.

Ou est placé le système de VMC ?

L’enveloppe d’un bâtiment doit être conçue comme un régulateur et non comme une barrière à la circulation de l’air. Le renouvellement de l’air intérieur est indispensable pour garantir la qualité de l’air ambiant, mais celui-ci doit être contrôlé. Les échanges d’air indésirables se font principalement par les joints, autour ouvertures : fenêtres et portes. Ainsi, les anciens châssis de fenêtres sont bien plus souvent perméables à l’entrée d’air ou le deviennent inéluctablement avec leur vieillissement. Ils provoquent ainsi une ventilation naturelle non-maitrisé. De l’autre côté, les châssis actuels assurent l’étanchéité à l’air. Toutefois, étant plus hermétiques, la ventilation doit être obtenue au moyen d’un équipement qui permet de régler et de contrôler la circulation de l’air. S’agit-il de ventilation naturelle, simple ou double flux ? La VMC simple flux renouvelle simplement l’air vicié de l’appartement à l’aide d’un ventilateur qui extrait l’air intérieur pour le rejeter à l’extérieur. La VMC double flux, quant à elle, renouvelle l’air tout en récupérant la chaleur, permettant de chauffer l’air entrant et ainsi réduire la déperdition thermique. La ventilation est d’autant plus primordiale dans les pièces dites humides : cuisine et sanitaires. Il y a t-il une fenêtre et/ou une bouche de ventilation dans les sanitaires pour que l’air ambiant demeure sain ?  Existe-t-il bien une hotte aspirante ou une fenêtre dans la cuisine ?

Dans quel état sont les murs ? Sont-ils sec ?  Il y a t-il des traces de moisissure ou d’infiltration ? L’humidité et une température plus élevée constatée dans les appartements peu ventilés étant d’ailleurs le premier facteur de l’arrivée du mérule.

 

Quelles questions poser sur la consommation énergétique ?

A l’heure de la COP 21 et des résultats accablant sur l’emprunte Carbone de chaque individu, il est normal de se demander si je participe plus que les autres au réchauffement de la planète. L’empreinte Carbone est une résultante directe de la performance énergétique d’un appartement. Lors de votre visite, il peut être utile de demander au vendeur ou à l’agent immobilier, à titre informatif, le montant des charges d’énergie (eau, gaz, électricité). Une donnée qui permet de faire une corrélation avec sa future consommation et donc son empreinte Carbone à venir.

Quel type de chauffage le bien est-il équipé ?

Électrique, gaz, fuel, poêle, pompe à chaleur, ou encore pas de chauffage car l’appartement est complètement hermétique ? Que comprend le fonctionnement du chauffage De quelle année date la chaudière ? Il y-t-il été entretenu par un professionnel ? Parfois, une chaudière âgée par son mode de fonctionnement mois efficient coûte plus cher sur le long terme. Il faudra donc les changer pour réduire son emprunte Carbone en la remplaçant. Vérifiez que les radiateurs ne sont pas des convecteurs électriques. En effet, ils entraînent en plus d’une forte dépense énergétique, une déperdition importante sans compter une mauvaise répartition de la chaleur.

Se chauffer en France, correspond en moyenne à 60% de la facture énergétique d’un logement. Il est donc indispensable de le prendre au sérieux. Il est donc naturel de se renseigner sur le système de chauffage de l’appartement convoité.


Dans un appartement, s’agit-il d’un système de chauffage individuel ou alors collectif ?

Les deux systèmes existent et chaque système comportent leurs avantages mais aussi leurs inconvénients. S’il s’agit d’un chauffage individuel, vous êtes libre de vous chauffer comme bon vous semble sans dépendre des autres copropriétaires. Vous pouvez ajuster votre consommation (et par conséquent votre emprunte Carbone) comme bon vous semble. Par contre, les frais d’installation et d’entretien seront entièrement à votre charge. À l’inverse, un chauffage collectif est imposé à tous les copropriétaires d’un immeuble mais il permet de mutualiser les frais d’investissement et d’entretien entre les différents frais et d’obtenir potentiellement des tarifs de maintenance moins onéreux que pour des particuliers qui son seul à assumer le cout de l’entretien, maintenance, remplacement. Autre avantage, en chauffage individuel, aucun ballon ou chaudière n’est par ailleurs implanté dans les logements, ce qui permet un gain de place et donc d’utiliser au mieux vos mètres carrées. La mutualisation peut, par contre, parfois générer des situations d’inconfort ou de gaspillage. Notons toutefois que l’installation de compteurs individuels dans les nouvelles constructions permet de réduire au maximum cet inconvénient.

L’appartement à t-il au moins le double vitrage ?

Un vitrage à haut rendement ou triple vitrage permettent une meilleure isolation calorifique et acoustique. S’il est d’usage de ne se référer qu’à la qualité du vitrage, sachez que l’étanchéité du châssis lui-même aura toute son importance dans les déperditions énergétique. Vérifiez que le châssis soit tout aussi isolant que le vitrage épais.

Quelles solutions d’économie d’énergie sont mis en œuvre pour réduire la facture ?

Une chasse chasses d’eau à double commande ? Une douchette économe, un mitigeur thermostatique, un mousseur hydroéconome, des interrupteurs à minuteries, des ampoules Led ou encore un lave-vaisselle de dernière génération ? Même si ce ne sont pas ces éléments qui vont vous faire fuir, il est important d’en avoir connaissance pour pouvoir améliorer les performances après acuqisition.

 

Il y a-t-il une dernière question à poser suite à une visite ?

 

Vous l’aurez compris, les questions à poser sont nombreuses et importantes et ont toutes leurs importances, soit pour respecter votre santé, soit pour améliorer votre bien être ou encore s’assurer que vous laisserez une planète plus propre à vos enfants en ayant un système énergétique le plus efficient possible. Même si l’on sait que vous ne souhaitez pas habiter dans un iglou pour répondre au premier point. En tout cas, vous avez peut-être remarqué que dans cet article nous n’avons pas évoqué la décoration ou encore la beauté de l’appartement.

En effet, bon nombre d’entre vous oublis que l’importance n’est pas la beauté mais avant tout la qualité du bien acquis.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partage

Je partage un article qui me plait