LES INTENTIONS IMMOBILIÈRES DES FRANÇAIS SEMBLENT PEU PERTURBÉES

L’indicateur Drimki-BVA montre une relative stabilité des projets immobiliers 

Après trois précédentes vagues d’enquêtes en février, puis au début et au sortir du confinement (mars et mai), la plateforme d’estimation immobilière Drimki observe une relative stabilité des intentions et projets immobiliers. La dernière enquête réalisée fin août montre en effet que 16% des Français ont un projet immobilier dans les 12 prochains mois (de 15% à 17% au cours des trois précédentes vagues).

Le déconfinement et la période estivale ne semblent donc pas avoir eu de réels impacts, positifs ou négatifs, sur les désirs des acquéreurs même si certaines catégories se démarquent comme les plus jeunes. La part des moins de 35 ans avec un projet immobilier monte ainsi à 36% contre 31% en mai 2020.

Des motivations intactes

L’achat du premier logement reste globalement le principal projet malgré une très légère baisse d’intention à 39% contre 40 à 42% précédemment. Cette ambition concerne, comme lors des précédentes éditions de l’indicateur Drimki-BVA, davantage les plus jeunes (52%), mais aussi les personnes ayant le moins de ressources (revenus mensuels inférieurs à 2.500€ : 59%).

Deuxième motivation : la vente de son logement actuel pour en acheter un autre ou construire est toujours considéré par plus d’un quart des Français ayant un projet immobilier (27%). Cette part est stable depuis février 2020. Les plus âgés et les personnes disposant des situations financières les plus confortables (revenus mensuels supérieurs à 3.000€) sont plus nombreux à envisager ce projet.

L’investissement locatif en légère perte de vitesse

La crise sanitaire et économique semble par contre avoir freiné les projets d’investissement locatif qui s’étaient fortement développé ces dernières années. La proportion de Français ayant pour objectif d’acheter un logement dans l’optique de le louer est ainsi en légère baisse à 17% après 15% en début de l’année selon l’indicateur Drimki-BVA.

Au-delà des intentions, il faut rappeler que le resserrement des conditions d’octroi des crédits concerne tout particulièrement les profils d’investisseurs locatifs. On observe donc aujourd’hui une hausse des refus bancaires pour ces demandes qui dépassent souvent le taux d’endettement de 33%.

Partage

Je partage un article qui me plait 

est il possible de résilier mon assurance emprunteur ?

Comment résilier mon assurance emprunteur ?

 

Au moment de signer son prêt immobilier, il est obligatoire de souscrire une assurance emprunteur auprès de la banque prêteuse ou d’un autre organisme. Ce contrat peut toutefois être résilié par la suite, sous certaines conditions. On fait le tour de la question avec nos experts immobiliers.

 

POURQUOI RÉSILIER SON ASSURANCE EMPRUNTEUR ?

 

Lors de l’achat d’un bien immobilier, l’emprunteur doit obligatoirement souscrire une assurance auprès de la banque prêteuse ou d’un autre organisme. Cette assurance emprunteur permet de garantir le remboursement total ou partiel du prêt immobilier en cas de défaillance de l’emprunteur dans le remboursement de ses mensualités. La durée de l’assurance emprunteur correspond normalement à celle du crédit immobilier. Au cours de son crédit, l’emprunteur peut toutefois résilier son assurance pour en souscrire une nouvelle dans un autre établissement, afin de faire des économies ou pour être mieux couvert. Pour que le nouveau contrat d’assurance emprunteur soit accepté par la banque prêteuse, il doit cependant présenter un niveau de garantie au moins équivalent au précédent.

 

QUAND RÉSILIER SON ASSURANCE EMPRUNTEUR ?

 

Si l’emprunteur immobilier peut résilier son contrat d’assurance emprunteur au cours de crédit, cela n’est toutefois possible qu’à certains moments clés. Depuis la mise en place de la loi Bourquin, le 1er janvier 2018, l’emprunteur immobilier peut changer d’assurance chaque année, à la date anniversaire de la signature de son emprunt. La possibilité de changer d’assurance emprunteur s’adresse à tous les emprunteurs immobiliers, quel que soit leur âge, leur lieu de résidence ou l’achat immobilier effectué. Avant la mise en place de la loi Bourquin, la loi Hamon permettait déjà de changer d’assurance emprunteur, mais uniquement dans les 12 mois qui suivaient la signature de l’acte de vente.

 

COMMENT RÉSILIER SON ASSURANCE EMPRUNTEUR ?

 

Pour résilier son assurance de prêt, l’emprunteur doit respecter des délais de préavis spécifiques. Dans le cadre de la loi Hamon, la résiliation du contrat d’assurance emprunteur doit être effectuée par lettre recommandée avec accusé de réception 15 jours au plus tard avant la première date anniversaire du contrat. Dans le cadre de la loi Bourquin, la résiliation doit être effectuée 2 mois au plus tard avant chaque date d’échéance du contrat. Il faut toutefois anticiper car, avant de demander la résiliation de son assurance de prêt, l’emprunteur doit préalablement choisir une nouvelle offre d’assurance et la présenter à la banque prêteuse. Celle-ci dispose de 10 jours pour accepter ou refuser le nouveau contrat d’assurance emprunteur. En cas de refus, le contrat d’assurance emprunteur d’origine n’est pas résilié.

Partage

Je partage un article qui me plait 

Vaut-il mieux investir dans l’ancien ou dans le neuf ?

Vaut-il mieux investir dans l’ancien ou dans le neuf ?

 

 

            Que ce soit pour vous constituer un patrimoine, préparer votre retraite ou vous assurer un complément de revenu, vous envisagez d’investir dans la pierre. Seulement voilà, entre le neuf et l’ancien, votre cœur et votre portefeuille balancent ? Ce qui suit pourra vous aider à trancher…

DES PRIX AU M2 MOINS ÉLEVÉS DANS L’ANCIEN

Ce n’est pas tant leur cachet que leur prix qui font l’attrait des vieilles pierres. En effet, dans l’ancien, le m2 coûte en moyenne entre 15 et 20 % moins cher que dans le neuf. Pourtant, vous êtes nombreux à préférer des bâtisses de caractères à l’architecture moderne. 

DANS LE NEUF, PAS DE TRAVAUX À PRÉVOIR

L’acquisition d’un logement ancien peut parfois s’accompagner d’importants travaux de rénovation. L’acheteur d’un logement neuf n’aura, quant à lui, pas de gros travaux à réaliser pendant une longue période, ni de remise aux normes à financer. Sous certaines conditions, des aides financières seront néanmoins accordées aux propriétaires d’une habitation de plus de deux ans : Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, TVA à 5,5%…

DES FRAIS DE MUTATION RÉDUITS DANS LE NEUF

La différence de prix au m2 entre le neuf et l’ancien doit être pondérée par les avantages financiers qu’acheter dans le neuf procure :

  • frais de notaire réduits (de 2 à 3 % du prix de vente contre 7 à 8 % dans l’ancien) en cas de transaction en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement)
  • exonération de taxe foncière durant les deux premières années

Rappelons que dans l’ancien (soit plus de 5 ans), aucune TVA ne devra être versée au Trésor Public. Au contraire, dans le neuf, aux droits d’enregistrement et autres frais notariés s’ajouteront 20 % de TVA.

UNE RENTABILITÉ LOCATIVE PLUS FORTE DANS L’ANCIEN

Les prix au m² étant moins élevés dans l’ancien que dans le neuf, la rentabilité locative (loyer annuel net de charges / prix de revient du bien) sera par conséquent meilleure. Pour vos investissement locatif choisissez le neuf

UNE FISCALITÉ PLUS ATTRAYANTE DANS LE NEUF

S’il investit en loi Pinel et s’engage à louer son logement pendant une certaine période, l’acquéreur d’un logement neuf pourra profiter d’une réduction d’impôt de 12 %, 18 % ou 21 %. Les loyers ainsi que les revenus des locataires seront toutefois plafonnés. En revanche, acheter un logement ancien dans une commune non soumise à l’encadrement des loyers ne permet de bénéficier d’aucune ristourne fiscale mais le montant du loyer initial peut alors être librement fixé.

DE NOMBREUSES GARANTIES DANS LE NEUF

En cas d’acquisition d’un bien immobilier neuf, plusieurs garanties contractuelles protègent le propriétaire :

  • la garantie de parfait achèvement: les dommages qui surviendraient dans l’année suivant la livraison seraient couverts
  • la garantie biennale, applicable aux équipements démontables durant les deux premières années
  • la garantie décennale, pour les dommages mettant en péril la structure du bâtiment jusqu’à dix ans après sa construction
  • Un logement avec toutes les dernières normes HQE
  • Pas de travaux d’aménagement à réaliser

 

Un logement de plus de dix ans ne sera en revanche couvert par aucune garantie contractuelle. Si un vice impossible à déceler au moment de la vente venait à apparaître, le propriétaire du logement « vicié » pourrait toutefois invoquer la garantie des vices cachés.      

            Lors de la revente de votre bien immobilier : vous avez acheté un bien neuf plus cher parce qu’il était neuf à l’épooque. Sitôt qu’une personne y a vécu, même peu de temps, même si l’aménagement et l’équipement sont encore impeccables, le bien n’est plus neuf. Sa valeur vénale subit alors une dépréciation immédiate de l’ordre de 20 %. Vous aurez du mal à faire une plus-value à la revente. Pensez y !

Optez pour confier votre projet d’achat à une agence immobilière en ligne comme OprixFixe.

Partage

Je partage un article qui me plait 

vérifier la plomberie d’un appartement avant d’acheter ?

Comment vérifier la plomberie d’un appartement avant d’acheter ?

 

Lors de la visite d’un appartement, il faut veiller à vérifier l’état de la plomberie. Prenez le temps d’inspecter minutieusement la tuyauterie. Comment vérifier la plomberie ? Il y a-t-il des pièges à éviter ? Comment observer une fuite dans un mur lors de mon achat ?

On vous explique tout ce dont vous devez savoir pour acheter un appartement avec une plomberie en bonne état de fonctionnement.

 

Quels sont les éléments à regarder pour vérifier la plomberie ?

 

La plomberie et particulièrement l’état des canalisations d’un appartement en vente sont des éléments importants qu’il ne faut pas oublier de vérifier. Des canalisation fragiles ou vétuste, c’est le risque de vous retrouver après l’achat avec une inondation. La réalisation d’un diagnostic plomberie, n’est pas trop demandé pour éviter les désagréments. Il n’existe pas officiellement de diagnostic plomberie, c’est à vous le temps d’une visite de jouer au plombier et d’évaluer au minimum :

 

 Elément de plomberie à vérifier

Vérification de l’état de la chaudière. Demandez la facture d’achat, les différentes factures de maintenance. Une chaudière doit être contrôlée tous les ans et on considère que sa durée de vie est entre 10 à 20 ans pour les plus performantes. Vous entendez des bruits ou vous y voyez une fuite, attention ça ne peut pas être normal. Vérifier les recommandations indiquées par le plombier lors de la maintenance annuelle.

 

L’œil sur les fuites d’eau ou encore les fuites du sanitaire. Si de l’eau s’écoule, c’est le montant de factures qui grimpent en plus de l’humidité produite. Tourner l’ensemble des robinets pour s’assurer qu’il se referme sans difficulté. Actionnez la chasse d’eau et s’assurer qu’il n’y a pas d’écoulement inutile. Astuce qui ne mange pas de pain : relevé le compteur d’eau froide lors de votre arrivée et lorsque vous repartez ! Si vous y voyez un écart significatif alors que personne n’y prend sa douche considérez qu’il y a un problème.  

La pose du carrelage, un carrelage mal posé et c’est l’eau qui s’infiltre. Une odeur de moisissure le carrelage est à refaire ! Le risque est de développer certains champignons comme le Mérule qui peut ruiner votre vie quotidienne.

 

On ne le répète jamais assez mais il faut également surveiller l’état des gouttières. Comment vérifier les gouttières ? Examinez visuellement s’il n’y a pas de trace de moisissure. Un écoulement en plein milieu d’une gouttière ? C’est surement que la gouttière est bouchée à cet endroit ou alors percée.

 

Pour conclure : vous ne pouvez pas forcement tout examiné à la loupe. En cas de vis caché de la part du propriétaire, il sera possible après la vente définitive chez le notaire d’invoquer le dol ou la lésion auprès du juge compétant.

 

Quelles défaillances de plomberie prendre au sérieux ?

 

Lors de la visite et de la vérification de l’état de la plomberie certaines défaillances sont à prendre au sérieux. En effet, certaines anomalies peuvent être plus inquiétantes que d’autres. Une canalisation percée et non réparé depuis un certain temps ? Un très mauvais signal en plus de créer des problèmes d’humidité il y a un risque majeur d’insalubrité de l’environnement de la pièce concernée. On ne parle même pas du cout potentiel aux réparations si la fuite n’est pas identifiée.  

Une chaudière âgée de plus de 20 ans avec peu d’entretien. Prévoyez avant l’emménagement de la changer. En plus d’une surconsommation électrique cette dernière à toutes les chances de causer des dégâts pour la santé. La présence fuites de monoxyde de carbone, est très dangereux pour la santé.

Il en va de même pour les fuites dans les canalisations enterrées qui engendrent non seulement une consommation d’eau importante mais également des frais de réparation coûteux si ce n’est pas à la charge de votre opérateur d’eau. Assurez-vous, qu’il y est un compteur d’eau individuel pour la partie extérieure afin d’identifier plus simplement les fuites d’eau.

 

Plomberie : identifier le prix des réparations ?

 

Faire appel à un plombier pour ces tracas de tuyauterie, peut être très onéreux. C’est encore plus vrai s’il y a plusieurs travaux à réaliser. On vous propose de chiffre le cout de réparation par poste de problème de plomberie afin d’acheter plus sereinement.

 

Un robinet qui fuit ? Rendez-vous chez Leroy Merlin et trouvez un robinet entre 30 à 150 euros. Le prix de la main d’œuvre par robinet sera entre 30 et 50 €. Une canalisation percée, c’est une autre histoire. Le prix peut varier entre 80 € et plusieurs centaines d’euros si la fuite est dans un endroit inaccessible sans par exemple creuser.

 

  • Le remplacement d’une chaudière, comptez 9 00 € minimum pour un cumulus bas de gamme, mais certaines chaudières plus grandes efficience énergétique peuvent atteindre plus de 10 000 €, avec une moyenne constatée de 3 000 €.
  • Pour réparer les fuites dans la robinetterie ou les canalisations, prévoyez 500 à 1 400 € s’il s’agit de canalisations enterrées. Un robinet vous coûtera entre 10 et 25 € l’unité, mais vous devrez ajouter le prix de la pose si vous faites appel à un professionnel, de l’ordre de 70 à 90 € par robinet à ajouter au prix d’achat.
  • La réfection des gouttières, le prix s’échelonnera entre 300 et 2 00 € selon la taille de la bâtisse de la défaillance, le matériau choisi, la taille à couvrir et les prix pratiqués par le professionnel pour la pose.

 

 

Récapitulatif à faire lors d’un achat immobilier

Le mieux est quand même d’appeler un artisan plombier qu’il réalise un devis global avant l’achat. Programmer avec l’agence immobilier une visite avec le professionnel. Si le vendeur refuse car vous avez déjà signé une offre d’achat, consultez notre article sur la possibilité du vendeur à se rétracter après une offre d’achat.

Dans le cadre de votre projet d’achat immobilier, on vous recommande en plus de vérifier la plomberie, de vérifier particulièrement certains diagnostics immobiliers. C’est le cas du diagnostic amiante, le diagnostic assainissement collectif le cas échéant, le diagnostic électricité, le diagnostic ERP dans certaines communes, un diagnostic gaz, un diagnostic termites, un diagnostic DPE et un diagnostic mérule dans certains secteurs.

Partage

Je partage un article qui me plait 

Dois-je faire une déclaration auprès des différents organismes publics ?

Dois-je faire une déclaration auprès des différents organismes publics ?

QUI DOIS-JE PRÉVENIR LORSQUE JE DÉMÉNAGE ?

Ça y est, vous venez de signer l’acte authentique de vente chez le notaire et vous venez de récupérer les clés de votre nouvel appartement. Qui devez-vous prévenir ? Suis-je obligé de prévenir mon employeur ? Dois-je faire une déclaration auprès des services fiscaux ? Avez-vous pensé à prendre une nouvelle assurance habitation ? Ma banque doit-elle être mise au courant de ma nouvelle situation ?

Je donne à mon employeur l’adresse de mon nouveau domicile

Afin que votre employeur puisse vous envoyer les courriers à votre nouvelle adresse (fiche de paye, intéressement, note d’entrepris), il est impératif de lui transmettre votre nouvelle adresse. Au-delà de cet aspect, il faut prendre en considération les accidents de trajets domicile / travail. Quid si vous ne donnez pas votre nouvelle adresse alors vous pourriez avoir de sérieux problème si vous avez un accident de trajet, l’employeur pourra remettre en cause l’itinéraire choisi pour rejoindre votre nouveau domicile, c’est normal, vous ne l’avez pas informé. Cela peut être encore plus vrai si vous avez une voiture de service et que celle soit dégradé à un autre endroit que le domicile renseigné. Le pire cas de figure serait encore de recevoir votre lettre de licenciement à votre ancien domicile sans jamais le savoir et en continuant illégalement votre ancien travail.

Le saviez-vous : Certaines collectivités territoriales prévoient un congé déménagement. Pourquoi s’en priver. Tant que vous fournissez les pièces justificatives en bonne et due forme à votre employeur et que vous vous y prenez suffisamment à l’avance, il n’y a aucune raison pour que votre congé ne vous soit pas accordé.

SERVICES PUBLICS

Dois-je faire une déclaration auprès des différents organismes publics ?

 

On est sûr que vous souhaitez toujours recevoir votre courrier. Ou encore, il serait dommage de ne pas avoir l’eau en arivant Que ce soit pour l’eau comme pour le gaz et l’électricité, il est important que vous résiliiez vos contrats en cours. Contactez donc vos fournisseurs afin qu’ils puissent mettre fin à votre abonnement et que payiez le solde. C’est seulement une fois vos abonnements résiliés que vous pourrez en disposer de nouveaux pour votre prochain logement.

Enfin, pensez bien à faire suivre votre courrier, pour cela rien de plus simple une simple demande auprès de la poste à votre guichet de quartier.

 

ASSURANCES

Informez vos assurances de votre changement d’ appartement. Cela est d’autant plus important que les modalités de l’assurance peuvent changer en fonction du lieu dans lequel vous résidez. Pour une assurance auto par exemple, le montant de la prime peut varier en fonction de la zone géographique dans laquelle vous vous situez. De même pour une assurance habitation. En effet, votre multirisques habitation dépend notamment du nombre de pièces que vous avez, de votre mobilier etc. Ainsi dès lors que vous changez de logement, votre assurance habitation doit changer.

 

BANQUES

Transmettez vos nouvelles informations personnelles à votre banquier. Vous pourrez ainsi disposer de documents à jour (chéquiers, comptes, etc.) et recevoir vos courriers à la bonne adresse.

ORGANISMES SOCIAUX

De nombreuses aides sont à votre disposition lorsque vous déménagez. Parmi les centres qui proposent de vous accompagner on retrouve notamment la CAF ou encore Pôle Emploi. Pour mieux comprendre toutes les aides qui s’offrent à vous.

 

L’ÉCOLE DES ENFANTS

Vous vous en doutez, il faut également prévenir l’école de vos enfants de votre départ. Pensez à le faire suffisamment tôt afin d’avoir le temps d’obtenir le certificat de radiation et procéder à l’inscription dans la nouvelle école.

 

LE TRÉSOR PUBLIC

Communiquez votre nouvelle adresse à votre centre des impôts. L’année de votre déménagement vous payez les impôts dus au titre de l’année précédente. Votre déclaration de revenus sera donc destinée au centre des impôts de votre ancien domicile. C’est uniquement l’année d’après que vous recevrez une déclaration de votre nouveau centre des impôts.

 

On pense que vous êtes armé pour réussir votre emménagement sans difficulté. N’oubliez pas respirez un bout coup et demandez conseils autours de vous.

Partage

Je partage un article qui me plait 

Visite immobilière : quelles sont les questions à poser ?

Visite immobilière : quelles sont les questions à poser ?

Visite immobilière : quelles sont les questions à poser ?

 

Vous venez de trouver le bien de vos rêves dans une annonce ? Cette annonce correspond parfaitement à vos critères de recherche ? Vous êtes sous le charme de ce nouveau bien et vous décider de prendre rendez-vous avec le propriétaire pour organiser une visite. Restez sur vos gardes le jour J et surtout quelles sont les questions à poser pour ressortir de la visite et qui sait faire une offre d’achat au prix ! On s’occupe de vous faire une liste pour que vous ne passiez pas à côté du bien de vos rêves.

 

AVANT VISITE

Avant même de réaliser la visite de l’appartement, il est utile de demander la localisation précise du logement, en effet, elle vous permettra de vous assurer qu’il se situe bien dans votre quartier de prédilection. Si généralement, la localisation constitue avec le prix de vente le premier critère de choix de votre appartement, les moteurs de recherche ne proposent pas tous de cibler certains aspects que vous souhaiteriez trouver dans le futur quartier de vos rêves et notamment la rue ou encore le fait que le bien soit uniquement vue sur votre fontaine parisienne préférée. D’une rue à une autre dans Paris, on retrouve des ambiances complètements différentes on comprend donc vos envies de localisation.

 

Une liste de question

Avant même de visite il faut sortir son iphone ou encore un bon vieux callepin et dresser une liste des critères qui comptent pour vous : des commerces de proximité, une école réputée dans le secteur, un métro ou un RER à deux pas. Prenez le fameux outil de Google « Google Maps » et faites l’enquête ou encore demandé à l’agent immobilier en charge du dossier. En connaissant la localisation de l’appartement, vous évitez de perdre temps, de l’énergie inutilement… Ne loupez cette étape au risque d’être déçu en vous rendant sur le point de rendez-vous.

 

Durant la visite

 

Le quartier : à quoi prêter attention ?

Le jour de la visite, rendez-vous à l’adresse en avance et mettez vous dans la peau d’un futur résident du secteur. Faites-vous une idée par vous-même en oubliant ce que vous avez pu constater sur Maps. Par exemple, il peut être intéressant de vérifier si c’est un quartier animé, le niveau de bruit ambiant, la densité du trafic, le nombre de parking public. Le point clés à notre sens et même si vous n’êtes pas la plus grande pipelette est de parler aux riverains du quartier afin d’identifier leur ressenti sur notamment la vie de quartier ou encore la fréquentation du quartier. Généralement les habitants du quartier se lâche et se sera à vous de démêler le vrai du faux. Ne vous fiez pas à un seul avis et une seule typologie d’habitant. Jeune, travailleur ou personne âgée tout le monde doit vous donner leur avis.

Bien être : à quoi prêter attention et quelles questions poser ?

Le bien-être n’est pas à prendre à la rigolade. Parmi les éléments de bien-être on retrouve le calme, la lumière, les températures ou encore la densité de population. Ces éléments extérieurs doivent vous sauter aux yeux naturellement. Maintenant, à l’intérieur de l’appartement, c’est aussi important de détecter le niveau de confort que propose l’appartement.  Un nombre idéal d’éléments qui vous feront vous sentir bien au quotidien.

Quelle est la note du diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) indique si l’appartement est ou non économe en termes d’énergie. Si cela va se ressentir sur vos factures énergétiques, cela contribue aussi à éviter une surchauffe en été ou d’avoir froid en hiver. Le diagnostic aujourd’hui est obligatoire pour vendre ou louer un bien et il permet aux acquéreurs de comparer les différents bâtiments entre eux, en toute transparence.

Qu’en est-il de l’isolation acoustique ?

 

Quel est le niveau sonore de l’extérieur, le niveau de bruit lié à la circulation ou encore celle du voisinage ? Si vous pouvez vous accommoder de certains bruits, un bien bruyant est souvent synonyme de mal-être. Par exemple, les immeubles construit après-guerre n’ont pas une bonne isolation acoustique. En effet, ils ont été construits rapidement pour faire phase à une forte demande suite aux différents bombardements. De plus, qu’en est-il de l’isolation au sein même appartement, entre les différentes pièces ? Le bruit entre le 2ème étage et le 4èmeétage. On peut se demander si, par exemple, il y aurait des gènes si vous invitez des convives pendants que vos enfants dorment dans les pièces à coté.

Quelle est l’orientation du bien et des pièces de vie ?

Le bien est-il lumineux ? La lumière est très importante pour le moral et la santé. Une véritable cure de jouvence quotidienne qui n’est pas à prendre à la légère. Visitez un appartement en journée, mais aussi en temps de pluie le soir. La pièce à vivre bénéficie-t-elle d’assez de lumière naturelle ? Avez-vous une préférence d’exposition ?


Que regarder dans l’appartement lors de la visite ?

En plus du bien être à vitre, la qualité des installations pourrons considérablement vous permette de vous projeter. Ces éléments moins rédhibitoires dans l’appartement qui vont considérablement vous faciliter la vie. Ils vous permettront de vous rendre compte de la nature des rénovations à effectuer pour un confort optimal.

L’appartement est-il équipé d’un système de vidéophonie/interphone ? En plus de l’aspect sécurisant, il vous permettra de vous éviter de descendre vos étages pour accueillir vos proches. C’est quand même pratique si vous pouvez ouvrir au facteur depuis votre canapé.

Il y a-t-il suffisamment de prises électriques ? 

Leur nombre est-il suffisant dans chaque pièce en fonction de votre mode de vie, de quoi connecter vos électroménagers dans la cuisine ou aménager un bureau dans une des chambres, par exemple. Pouvez-vous installer un plafonnier ou une lampe où vous le désirez ? Ou encore est-il possible de brancher une plaque à induction ?

Combien y at-il d’arrivées d’eau ?

Sont-elles suffisamment nombreuses pour combler vos attentes ? Il y a-t-il un emplacement pour la machine à laver ? S’il y a une terrasse, il y a-t-il une arrivée d’eau sur la terrasse ? Est-il possible de faire venir les arriver d’eau dans une des chambres pour y mette une douche privative ?

Combien il y a t-il de rangements intégrés ?

Répertoriez les espaces de rangement, placards renfoncement, comble ou encore cave : Est-ce suffisant ? Comment est-il possible d’aménager les placards excisant ?

Quelles sont les connexions Internet/téléphone/télévision ?

L’appartement est-il relié au réseau fibre optique ? Si non, quelles sont les raisons ? Pouvez-vous installer n’importe quel type de connexion internet ? Captez-vous le réseau 3/4/5G de tous les opérateurs ?

Ma voiture sera-t-elle à l’abris dans le parking ?

Parking couvert, fermé, commun, nominatif, emplacement libre dans la rue ? Cela vous suffit-il pour le/les véhicule(s) ? Mon 4 x 4 peut-il rentrer facilement dans le parking ?

Vos convives sauront-il facilement trouver une place pour se garer ?

 

La sécurité, qu’est ce qu’il faut vérifier lors de la visite ?

En plus d’un environnement où vous vous avec une sensation de bien-être et sécuritaire, il est nécessaire que la sécurité à l’intérieur de votre appartement soit optimale et pas source d’inquiétude pour votre famille. Vérifiez ces éléments et, si besoin, mettez-les en ordre avant d’emménager : ils sont source d’une tranquillité d’esprit qui n’a pas de prix surtout lorsque vous avez des enfants en bagage.

De quel type est la ou les portes d’entrée ? 

La présence d’une porte blindée, sécurisée ou système de serrure trois points est un atout non négligeable pour vous assurer une tranquillité d’esprit totale. Qu’en est-il du système de fermeture des fenêtres; existe-t-il des volets ou y a t-il un système de fermeture à clé supplémentaire à-même les châssis ?

Le bien est-il équipé de garde-corps ? 

Ceux-ci sont présents devant les baies vitrées, balcons, terrasses et la hauteur est suffisante – on conseille des garde-corps d’un mètre au minimum.

L’électricité est-elle conforme ?

Le tableau électrique est-il aux normes ? Les prises de courant sont-elles en bon état avec un raccordement à la terre et bien fixées au mur. À noter qu’il est du devoir du propriétaire de fournir le diagnostic électrique obligatoire au futur propriétaire, lors de la signature du compromis chez le notaire, même s’il n’est pas obligatoire que l’électricité soit aux normes pour que la vente s’effectue, il est impératif que vous connaissiez le niveau de risque. D’ailleurs, il sera de la responsabilité de l’acquéreur dans les 18 prochains mois de remettre le système électrique selon la norme NFC 15100. Si cette situation se présent, prenez-le en compte dans votre offre d’achat ; le montant des travaux liés à l’installation l’électricité n’est jamais peut couteux.

La structure générale du bâtiment vous semble-t-elle bonne ?

Il y a t-il des fissures au plafond ? La façade, est-elle bien entretenue ?  Dans le cas d’un doute, faites intervenir un architecte ou contacté l’architecte en charge de la construction. S’éviter de mauvaises surprises quant à la faiblesse de la structure peut vous faire économiser un certain nombre de nuit blanche.

 

Que regarder pour être sûr que l’appartement respecte ma santé ?

 

L’environnement dans lequel se trouve le bien à une incidence direct sur le bien-être. Un bien être aussi bien mental que physique, il est donc important de se poser les bonnes questions. L’appartement à t-il suffisamment d’aération ? L’air ambiant n’est t-il pas pollué ? En plus de respecter votre santé un bien correctement aéré permet de réduire considérablement le nombre de moisissure ou d’apparition de champignon type Mérule.

Ou est placé le système de VMC ?

L’enveloppe d’un bâtiment doit être conçue comme un régulateur et non comme une barrière à la circulation de l’air. Le renouvellement de l’air intérieur est indispensable pour garantir la qualité de l’air ambiant, mais celui-ci doit être contrôlé. Les échanges d’air indésirables se font principalement par les joints, autour ouvertures : fenêtres et portes. Ainsi, les anciens châssis de fenêtres sont bien plus souvent perméables à l’entrée d’air ou le deviennent inéluctablement avec leur vieillissement. Ils provoquent ainsi une ventilation naturelle non-maitrisé. De l’autre côté, les châssis actuels assurent l’étanchéité à l’air. Toutefois, étant plus hermétiques, la ventilation doit être obtenue au moyen d’un équipement qui permet de régler et de contrôler la circulation de l’air. S’agit-il de ventilation naturelle, simple ou double flux ? La VMC simple flux renouvelle simplement l’air vicié de l’appartement à l’aide d’un ventilateur qui extrait l’air intérieur pour le rejeter à l’extérieur. La VMC double flux, quant à elle, renouvelle l’air tout en récupérant la chaleur, permettant de chauffer l’air entrant et ainsi réduire la déperdition thermique. La ventilation est d’autant plus primordiale dans les pièces dites humides : cuisine et sanitaires. Il y a t-il une fenêtre et/ou une bouche de ventilation dans les sanitaires pour que l’air ambiant demeure sain ?  Existe-t-il bien une hotte aspirante ou une fenêtre dans la cuisine ?

Dans quel état sont les murs ? Sont-ils sec ?  Il y a t-il des traces de moisissure ou d’infiltration ? L’humidité et une température plus élevée constatée dans les appartements peu ventilés étant d’ailleurs le premier facteur de l’arrivée du mérule.

 

Quelles questions poser sur la consommation énergétique ?

A l’heure de la COP 21 et des résultats accablant sur l’emprunte Carbone de chaque individu, il est normal de se demander si je participe plus que les autres au réchauffement de la planète. L’empreinte Carbone est une résultante directe de la performance énergétique d’un appartement. Lors de votre visite, il peut être utile de demander au vendeur ou à l’agent immobilier, à titre informatif, le montant des charges d’énergie (eau, gaz, électricité). Une donnée qui permet de faire une corrélation avec sa future consommation et donc son empreinte Carbone à venir.

Quel type de chauffage le bien est-il équipé ?

Électrique, gaz, fuel, poêle, pompe à chaleur, ou encore pas de chauffage car l’appartement est complètement hermétique ? Que comprend le fonctionnement du chauffage De quelle année date la chaudière ? Il y-t-il été entretenu par un professionnel ? Parfois, une chaudière âgée par son mode de fonctionnement mois efficient coûte plus cher sur le long terme. Il faudra donc les changer pour réduire son emprunte Carbone en la remplaçant. Vérifiez que les radiateurs ne sont pas des convecteurs électriques. En effet, ils entraînent en plus d’une forte dépense énergétique, une déperdition importante sans compter une mauvaise répartition de la chaleur.

Se chauffer en France, correspond en moyenne à 60% de la facture énergétique d’un logement. Il est donc indispensable de le prendre au sérieux. Il est donc naturel de se renseigner sur le système de chauffage de l’appartement convoité.


Dans un appartement, s’agit-il d’un système de chauffage individuel ou alors collectif ?

Les deux systèmes existent et chaque système comportent leurs avantages mais aussi leurs inconvénients. S’il s’agit d’un chauffage individuel, vous êtes libre de vous chauffer comme bon vous semble sans dépendre des autres copropriétaires. Vous pouvez ajuster votre consommation (et par conséquent votre emprunte Carbone) comme bon vous semble. Par contre, les frais d’installation et d’entretien seront entièrement à votre charge. À l’inverse, un chauffage collectif est imposé à tous les copropriétaires d’un immeuble mais il permet de mutualiser les frais d’investissement et d’entretien entre les différents frais et d’obtenir potentiellement des tarifs de maintenance moins onéreux que pour des particuliers qui son seul à assumer le cout de l’entretien, maintenance, remplacement. Autre avantage, en chauffage individuel, aucun ballon ou chaudière n’est par ailleurs implanté dans les logements, ce qui permet un gain de place et donc d’utiliser au mieux vos mètres carrées. La mutualisation peut, par contre, parfois générer des situations d’inconfort ou de gaspillage. Notons toutefois que l’installation de compteurs individuels dans les nouvelles constructions permet de réduire au maximum cet inconvénient.

L’appartement à t-il au moins le double vitrage ?

Un vitrage à haut rendement ou triple vitrage permettent une meilleure isolation calorifique et acoustique. S’il est d’usage de ne se référer qu’à la qualité du vitrage, sachez que l’étanchéité du châssis lui-même aura toute son importance dans les déperditions énergétique. Vérifiez que le châssis soit tout aussi isolant que le vitrage épais.

Quelles solutions d’économie d’énergie sont mis en œuvre pour réduire la facture ?

Une chasse chasses d’eau à double commande ? Une douchette économe, un mitigeur thermostatique, un mousseur hydroéconome, des interrupteurs à minuteries, des ampoules Led ou encore un lave-vaisselle de dernière génération ? Même si ce ne sont pas ces éléments qui vont vous faire fuir, il est important d’en avoir connaissance pour pouvoir améliorer les performances après acuqisition.

 

Il y a-t-il une dernière question à poser suite à une visite ?

 

Vous l’aurez compris, les questions à poser sont nombreuses et importantes et ont toutes leurs importances, soit pour respecter votre santé, soit pour améliorer votre bien être ou encore s’assurer que vous laisserez une planète plus propre à vos enfants en ayant un système énergétique le plus efficient possible. Même si l’on sait que vous ne souhaitez pas habiter dans un iglou pour répondre au premier point. En tout cas, vous avez peut-être remarqué que dans cet article nous n’avons pas évoqué la décoration ou encore la beauté de l’appartement.

En effet, bon nombre d’entre vous oublis que l’importance n’est pas la beauté mais avant tout la qualité du bien acquis.

Partage

Je partage un article qui me plait