5 phrases qui doivent vous faire changer d’agent immobilier

Vous avez signé un mandat de vente exclusif avec votre agent immobilier ? Après plusieurs semaines votre agent immobilier vous fait part qu’il n’a pas d’acheteurs pour visiter, que faire ? Interrogez-le ! En fonction de sa réponse, changez d’agent immobilier. S’il est susceptible de prononcer l’une des 5 phrases de cet article, il est temps de voir si l’herbe est plus verte ailleurs.


Quel prix souhaitez-vous pour vendre ?

 

Un professionnel qui vous demande combien vous voulez pour votre bien ce n’est jamais bon signe. Cette question ne doit pas être posée étant donné que le professionnel doit connaitre le marché et donc le prix de vente de votre logement. Le risque de lui donner votre prix et d’avoir non pas une estimation juste et précise mais une estimation de complaisance.

Qu’est-ce qu’une estimation de complaisance ? Il s’agit de vous donner le prix de vente que vous avez en tête et non le prix lié à une analyse de votre secteur.

Quel est l’intérêt pour le professionnel ? Vous persuadé de signer un mandat immobilier au prix que vous souhaitez et ainsi étoffer son portefeuille de mandat.

Les conséquences pour la vente de votre logement ? La vente ne peut jamais aboutir et il est possible de « griller le bien » sur le marché en ligne et off-market.

Une perte de temps : lorsqu’on souhaite vendre ce n’est pas pour vendre dans 5 ans. Une surévaluation du bien de 20 % est égal à un temps de vente 5 fois plus long à vendre.

Comment faire ? Remplissez une lettre d’annulation de mandat et trouvez un expert immobilier capable de vous rendre une estimation rigoureuse en réalité avec le marché. Privilégiez le rendu d’un rapport détaillé et rigoureux plus qu’un prix correspondant à vos attentes. Si vous décidez de vendre seul : vérifier les questions à poser aux acquéreurs.

 

Votre bien est un « coup de cœur »

 

Votre négociateur immobilier énonce le fait que l’appartement ou la maison à vendre est un bien coup de cœur ? A quoi cela correspond au juste ? On peut dire qu’une propriété coup de cœur est un bien qui comme il y a un côté rare et exceptionnel, il pourra se vendre plus cher que le prix réel du marché. En réalité, il y a très peu de bien coup de cœur. Si votre bien était si unique que ça, vous auriez été approché par le cinéma ou encore la télévision pour y faire un reportage.

La vente « coup de cœur » ne dépend pas de facteur émotionnelle irrationnel d’un acquéreur. Il s’agit, en réalité, en fonction des caractéristiques intrinsèque du bien une différence notable par rapport à la concurrence et le coté rareté et unique en font un bien différent des autres et donc potentiellement « coup de cœur ». Si vous êtes trop cher, nous pouvons vous assurer qu’il n’y aura jamais d’effet : coup de cœur. Un bien coup de cœur qui n’est pas vendu dans le mois ne peut pas être considéré comme telle.

Je réagis au plus vite. Rechercher un professionnel de l’immobilier honnête. Le professionnel doit mettre en place une stratégie pour la mise en vente du logement sans pour autant vous annoncer de la poudre aux yeux. Si c’est le premier à vous dire que votre maison ou appartement est coup de cœur, fuyez !

 

Le bien sera visiter en fonction de la saison

Impatient de vendre, nous sommes en novembre et l’agent immobilier vous fait part qu’il faut attendre l’arrivée des beaux jours ? Attention, c’est une manipulation pour évoquer le fait qu’il n’a pas d’acheteur à vous proposer. Une saison qui ferait la différence lorsqu’on vend ? Tiens donc en voilà une bonne excuse.

Avec un marché de l’immobilier tendu, aucun professionnel ne peut se reposer sur le facteur de la saisonnalité des ventes. Un bien immobilier présenté au bon prix, n’aura pas à se contraindre de la saison. Si vous aviez demandé en pleine saison pourquoi vous n’avez pas de visite, l’agent vous aurait dit que c’est de la faute aux grèves par exemple.

Que faire si vous entendez cette phrase ? Un manque de sérieux et de réseau du professionnel. Ou alors une estimation qui n’est pas en adéquation avec le marché. La saisonnalité n’est qu’à prendre en considération lors des fêtes de fin d’année. En effet, certain acquéreur ne part pas en vacances d’été pour pouvoir trouver le bien de leur rêve. Interrogez l’agent immobilier sur sa méthode de travail demandez-lui des comptes rendus d’activités. S’il n’est pas en mesure de vous en fournir, posez-vous la question de changer de professionnel.

 

Il n’y a pas de vente en ce moment dans le secteur

 

Au même titre que la saisonnalité si vous n’avez pas de visite ou d’offre d’achat du fait qu’il n’y pas de clients à vous proposer, c’est qu’il y a un problème. L’agent immobilier se cache surement sur le fait qu’il n’a aucun client à vous présenter. Encore une fois un bien au prix de marché quelque soit le soit le dynamisme du secteur déclenchera des visites. Donc, si on vous dit qu’il n’y a personne pour visiter dans votre secteur, c’est qu’il y a un problème de prix.

Il est naturel de se demander pourquoi l’agent immobilier à décider de travailler avec vous si il n’y a pas d’acheteur dans le secteur ? L’agent, aurait pu vous le dire dès le début !

Cela montre clairement une non motivation du professionnel pour vendre votre bien immobilier. On peut même dire que le fait d’évoquer qu’il n’y a pas d’acheteur dans le secteur peut être traduit par : je n’ai pas réussi à vendre dans votre secteur.

Nous reconnaissons qu’il existe des marchés immobiliers difficiles dans lesquels il y a beaucoup de logements pour peu d’acheteurs. Dans cette hypothèse, les acquéreurs cherchent à faire des “coups”.  La stratégie la plus efficace consiste souvent à être le plus attractif sur le marché. Mais tout bon agent immobilier doit être capable de déterminer le juste prix de vente et de vous dire faire part des difficultés du secteur.

Pas de question pour vous dans ce cas de figure. Trouvez un nouveau professionnel qui crois en la vente de votre maison ou de votre appartement. Un agent immobilier connaissant parfaitement le secteur avec des commissions fixes par exemple.

 

 

 

Signer un mandat après expiration du mandat de base

Votre habitation, n’est pas toujours vendue après 6 mois et c’est le moment de la fin de votre mandat. Dans ce cas, vous appelez l’agence et vous lui signifié que comme elle n’a pas vendu le logement vous arrêtez de travailler avec eux. Certaines fois, l’agent immobilier au bout du fil va vous sortir une formule magique pour vous garder : cela tombe bien que vous appeliez, j’ai un acheteur à vous présenter. Il vous demandera par la même occasion de résigner un mandat de vente pour qu’il puisse vous présenter cet acheteur.

Drôle de nouvelle, cela fait maintenant 6 mois que vous attendez une visite ! Il y a surement un abus de la part de l’agent immobilier qui veut vous garder comme client même s’il n’a pas d’acquéreur à vous présenter. Peut-être que pour vous inciter à signer, il vous dit, les acheteurs sont très motivés et prêts à acheter. La seule condition étant, de signer un nouveau mandat pour avoir ces acheteurs fantastiques.

Une technique malheureusement encore utilisée avec une agence immobilière classique. Dans 98 % des cas, cette visite miraculeuse n’est pas vraie. Ou cela peut aussi être des acheteurs mais qui ne recherche pas du tout dans les critères de votre bien.

Surtout ne vous réengagez pas. Demandez, à un nouvel agent immobilier, une estimation de votre bien immobilier. On vous fait part d’une bonne expérience avec cette agence immobilière en ligne qui propose des honoraires réduits.

Pour conclure, attention aux techniques ubuesques de certains professionnel. Heureusement, la profession s’organise et se modernise depuis la loi Hoguet. Une bonne stratégie de vente doit être rationnelle sans affecte. Le mieux pour vous est de faire confiance en un professionnel non pas pour ses beaux discours mais par sa faculté à vous démontrer la valeur de votre logement.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partage

Je partage un article qui me plait