Dois-je négocier les frais d’agence ?

Extrêmement versatiles, les frais d’agences en cas de vente peuvent varier du simple au triple ! Blogvente vous aide pour comprendre et être en mesure de négocier ses frais d’agence, acheteur et vendeur tenez-vous prêts.

Dois-je négocier les frais d’agence ?

 

Les frais d’agence sont importants pour les particuliers, qui cherchent à les réduire sans perdre en qualité de prestation. Ils sont aussi extrêmement différents : dans un arrondissement comme le 17ème, ils se situent entre de 3 % et 10% du prix du bien net vendeur ! L’avantage, pour le vendeur, est qu’il existe toujours une marge de négociation pour lui permettre d’avoir un meilleur prix. Pourquoi, il y a-t-il autant de différences de prix de frais d’agence ? Dois-je choisir une agence avec beaucoup de frais d’agence ? Les agences avec des frais d’agences pas chère sont-elles fiables ?

Blogvente vous décrypte les frais d’agences pour mieux appréhender votre vente immobilière.

Pourquoi les frais varient d’une agence à l’autre ?

 

Selon une étude récente du site seloger qui porte sur les frais d’agence en France lors d’une vente immobilière, la commission en cas de vente d’un bien de 500,000 € s’élèverait à 5,7 % de la valeur moyenne du logement. Ce prix, qui équivaut à plus de 25 000 €, montre en fait d’énormes disparités selon les agences immobilières : elle peut aller de 15 000 € (3 %) à 50 000 € (10 %). Soit une différence qui peut être plus du triple !

Les frais d’agence ne sont pas encadrés par la loi contrairement à ce que l’on pourrait penser. Leurs différences s’expliquent exclusivement par la nature des agents immobiliers. Les réseaux d’agence comme Century 21 ou La Foret pratiquent des taux plus importants que les mandataires ou les notaires ou encore les agences immobilières en ligne, qui ont moins de frais de structure. Chaque professionnel choisi sa formule de frais d’agence du moment où elles sont bien visibles par le consommateur. C’est-à-dire affiché en agence ou sur le site web.

Quels sont les éléments qui changent les frais d’agences

L’emplacement fait partie également des facteurs qui changent les taux des frais d’agences. Il y a une différence de cout certain entre une agence immobilière dans le Marais (75003) et une qui se situe à Trappes (78). De la même manière dans les zones non tendus ou l’offre est supérieur à la demande comme il est le cas dans la Drome ou le Loiret Cher, les agences pratiquent des frais d’agences inférieurs à la moyenne pour être sûr de rentrer des mandats immobiliers. Ceci étant dit, dans une même rue dans Paris, on peut trouver 3 agences immobilières qui pratique des frais d’agences complètements différentes.

L’économie locale est un élément important dans le montant des frais d’agence pratiquées par les professionnels du secteur. En effet, plus il y à de demande et plus les frais d’agences sont cher. En comparaison en période de crise économique comme au moment de la crise des Subprimes en 2007 les agences ayant très peu de client ont tendance à diminuer les frais d’agences.

Pour conclure, les frais d’agence sont presque toujours négociables, et c’est encore plus vérifié quand le bien immobilier dépasse un certain montant. Les agences immobilières en proie à avoir des biens avec une grosse valeur vénale accorderont des réductions allant jusqu’à moins 70 % des frais d’agences pratiqués pour pouvoir mettre le bien en vente au sein de l’agence. Attention, la négociation immobilière, côté vendeur, se déroule lors des premiers contacts, par exemple lors de l’estimation, avant de signer le mandat de vente (contrat de vente immobilier).

Le saviez-vous ? les acquéreurs peuvent aussi négocier les commissions. Mais cela reste quand même plus rare dans le métier. On vous aide pour négocier vos frais d’agences quand vous êtes acquéreurs.

Comment négocier les frais d’agence ?

 

Faire diminuer les frais à la charge du vendeur !

 

Afin d’obtenir des frais d’agences en phase avec l’attractivité de votre secteur, on vous conseille de rencontrer plusieurs professionnels et de comparer les frais d’agences. Tenter d’obtenir le meilleur taux en négociant les frais d’agence directement avec l’agent immobilier. C’est encore plus facile lorsqu’il y a beaucoup d’agences immobilières dans votre secteur. Pourquoi s’en priver ? Dans les grandes villes comme bordeaux ou Paris ou il y a plus de demande que d’offre le vendeur est en position de force pour négocier ces frais à la baisse.

Faires jouer la concurrence en appelant plusieurs agences immobilières pour l’estimation de votre logement. Au fils des estimations (retrouvez notre article sur : comment faire une estimation immobilière ?), chaque professionnel fera un tour d’horizons des frais d’agences que pratique son agence immobilière. C’est le moment, de sortir la calculatrice et de comparer le meilleur prix net vendeur que vous allez pouvoir obtenir en fonction de chaque agent immobilier. Pour mieux négocier, vous pouvez faire part au professionnel de votre souhaite de vendre sans l’intermédiaire d’une agence immobilière, via des sites comme PAP ou encore LeBonCoin , ou en faisant appel à un mandataire immobilier qui pratique une commission de 3 % ou moins.

Un levier souvent oublier. Le choix du mandat peut être déterminant pour la négociation des frais d’agences. La signature d’un mandat de vente exclusif qui est engageant et restrictif mérite bien une ristourne supplémentaire du professionnel. Si le logement coute très cher (hôtel particulier, appartement Haussmannien) , l’agence est sur de toucher sa commission avec un mandat exclusif, alors qu’avec un mandat sans exclusivité la concurrence peut rompre à tout moment le fait de gagner l’affaire.

Faire diminuer les frais à la charge pour l’acheteur !

 

Le bien de vos rêves est sous vos yeux mais le montant des honoraires dans l’annonce vous bloque pour déclencher une visite ? L’acquéreur ne doit pas perdre espoir il peut contacter l’agent immobilier et faire jouer l’« ultime effort sur les frais d’agence » du professionnel. Une marge de manœuvre qui doit être appliqué sur le prix de vente frais d’agence inclus. On peut dire au final que c’est l’acquéreur qui paye l’intégralité du bien à vendre, il doit aussi avoir son mot à dire dans le pourcentage des frais d’agences. Attention, l’acquéreur à interdiction de rentrer en contact avec le vendeur pendant toute la durée du mandat.

Une offre d’achat et presque achevée, c’est le moment d’utiliser vos cartes pour la négociation du prix de vente, l’acquéreur à le choix entre faire diminuer le prix net vendeur du bien ou encore de faire diminuer les frais d’agences. Le vendeur ou l’agent immobilier fera surement un effort pour trouver un compromis et ainsi signer l’offre d’achat proposée.

Pour conclure, l’acquéreur peut négocier les frais d’agences lors de la phase de négociation avec le professionnel. Si le bien se trouve dans une zone très tendus il se peut que cette négociation ne serve à rien mais cela vaut quand même le coup d’essayer. Tout est une question d’évaluer le marché et l’urgence qu’a l’agence immobilière à réaliser la transaction.

Dois-je tout faire pour négocier les frais d’agences ?

 

Même s’il peut être utile de négocier les frais d’agences dans certains cas il faut mieux ne pas le faire. Dans le cas où l’appartement ou la maison mis en vente est au juste prix du marché il n’y a aucune raison de le négocier davantage. Si non ce serait participer au fait que les propriétaires surestiment leur bien immobilier. Par ailleurs, négocier un bien immobilier prisé est néfaste pour vous. Le négociateur immobilier va tout faire pour vous éloigner du bien donc toutes les chances que ce bien vous passe sous le nez. D’autres part les honoraires d’agences représente le gagne-pain des professionnels faire diminuer le prix global FAI d’un bien revient à lui faire baisser sa commission et dont de ne pas le mettre de votre côté. Un agent commercial tire sa motivation avant tout des gains qu’il réalise. Une demande de rabais trop important peut décourager l’agent immobilier à poursuivre les négociations.  Au contraire, une commission importante est une motivation qui peut les inciter à vendre votre bien en priorité. Enfin, une négociation agressive pourrait saper la relation de confiance qui s’établit entre un vendeur et un agent. On peut donc dire que les frais d’agences sont très peu négociables pour l’acheteur et donc presque incompressible au prix global de vente.

Réduire ses frais d’agences avec une agence immobilière en ligne

 

Pour un vendeur qui ne souhaite pas négocier les frais d’agences avec un agent immobilier, il peut travailler avec une agence immobilière en ligne comme OprixFixe ou encore Imop qui propose un taux de commission imbattable :

1,99%, soit deux fois moins cher que les taux de frais proposés par les agences de secteur. En utilisant des outils digitaux et des agents immobiliers de secteur, les agences immobilières en ligne peuvent vous aider à vendre pour une commission raisonnable sans besoin de la négocier.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partage

Je partage un article qui me plait