Quelles sont les questions à poser aux visiteurs ?

Afin que vous ne soyez pas au dépourvu lorsque vous faites visiter votre appartement, quelles sont les questions à poser à l’acquéreur ? Toute une stratégie ! Comment s’y prendre pour découvrir les revenues financières avant de recevoir une offre d’achat par mail ? Blogvente vous faire part de toute son expertise pour maitriser vos visites acheteurs lors d’une vente.

Pourquoi il y aurait uniquement les acquéreurs qui peuvent poser des questions ? En tant que propriétaire vendeur vous avez aussi intérêt à vous renseigner sur les acheteurs potentiels qui viennent visiter votre logement tant sur leurs motivations que sur leur finance. Un objectif : vendre à un particulier motivé. Ont fait le tour des questions à poser pour me pas rater sa vente.

Le petit plus de ma vente : soyez positif et bienveillant dans la manière de poser vos questions. C’est important d’établir une relation de confiance réciproque.

Quelles sont les questions à poser à un acquéreur ?

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises questions à poser mais nous avons pensé que celle-ci vous aiderons :

  • Depuis combien de temps recherchez-vous un appartement ?
  • Quelle est votre secteur de prédilection ?
  • Pourquoi avoir choisi de visiter mon appartement ?
  • Depuis quand le visiteur cherche un appartement ?
  • Achetez-vous en couple ?
  • Êtes locataire ou propriétaire ?
  • Avez-vous déjà rencontré une banque ou un courtier ?
  • Qu’est ce qui est le plus important dans votre achat immobilier ?
  • Le visiteur à t-il un notaire de famille ?

Les questions à poser permettent une bonne introduction durant la visite. Les différentes réponses en plus de vous rapprocher de l’acquéreur vous permettra de déterminer un indice de confiance sur la maturité du projet immobilier. Savent-ils vraiment ce qu’ils veulent acheter ? Sont-ils primo accédant ou propriétaire confirmé ? Si c’est le cas, ils seront en mesure de faire une lettre d’intention d’achat dans un temps record. En revanche, ils n’ont pas encore mis en vente le logement dont ils sont propriétaires au moment des visites, votre transaction risque de prendre du retard. Renseignez vous aussi sur  comment vous différencier pour ventre ?.

Le but est de déterminé qu’elle est la bonne offre d’achat à accepter. Si vous arrivez à déceler d’une part ce qu’ils veulent, d’autre part leur niveau d’avancement dans leur recherche et pour finir s’ils peuvent faire une offre d’achat rapidement alors vous aurez toutes les cartes pour une transaction réussites.

Quelles sont les questions à poser sur le financement de l’achat ?

Il est important avant d’accepter une offre d’achat de décelé le financement du visiteur pendant la visite. En fonction de plusieurs critères, signez un avant contrat en toute sérénité. Les questions à se poser sont ?

  • Achetez-vous en faisant un crédit immobilier
  • Connaissez-vous un courtier ?
  • Avez-vous un accord de principe d’une banque ?
  • Quelle est le montant de l’apport ?
  • Pensez-vous financer vous-même les frais de notaire ?

Le grand point de vigilance et de se rendre compte des capacités financières de l’acheteur. Celui-ci n’a pas les moyens de s’offrir votre bien ? Continuez de faire visiter l’appartement sans vous retourner. S’il y a un doute, creuser avec des questions plus terre à terre.

Premièrement, quelles sont les démarches effectuées pour obtenir un prêt immobilier ? Dans le cas où le visiteur, visite sans avoir vu une banque ce n’est pas très bon signe. Même pas une simulation réalisée en ligne avec un courtier ? Il y a peu de chance que cet acquéreur soit prêt à acheter votre bien. N’acceptez pas une offre d’achat dans ces conditions, c’est le meilleur moyen de voir la vente capotée après la signature du compromis de vente. C’est-à-dire que la vente à toutes les chances de s’arrêter dans les deux mois qui suive. Une perte de temps incroyable pour vous et le visiteur !

Deuxième interrogation, l’acheteur achètera votre appartement avec le produit de la vente de sa maison. Attention, il ne peut être considéré comme un acquéreur potentiel sérieux que s’il peut justifier de l’avancement de la vente de son propre bien. Comment ? En présentant par exemple une « lettre d’intention d’achat » signé. Ou une promesse d’achat de vente. Sans de telles garanties, privilégiez une autre offre, plus de sérénité pour que la vente arrive à terme.

Troisièmement, un acquéreur un plein divorce ? Soyez très prudent, dans ce cas l’acheteur ne sait pas encore comment va évoluer sa situation et vous risquez de rentrer sans le vouloir dans l’attente des décisions de justice. . Tant que le jugement n’est pas prononcé par le juge, la somme hypothétiquement aloué ne peut être considérée comme fiable, et ne doit donc pas la prendre au sérieuse pour le calcul du budget du visiteur.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. 5 phrases qui doivent vous faire changer d’agent immobilier - […] Comment faire ? Remplissez une lettre d’annulation de mandat et trouvez un expert immobilier capable de vous rendre une estimation…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partage

Je partage un article qui me plait